Les désaccords toltèques

Une fois n’est pas coutume. Après une incartade dans le monde du cinéma surréaliste , me revoilà dans l’écriture. Lecteurs assidus et ô combien déçus de mon absence littéraire : je vous ai compris !! ( je suis Charlie ) .

Je reprends donc le clavier et je vais vous parler de l’arme de demain , enfantée du monde elle en sera la fin , je vais vous parler de moi , de vous et de cette merde infinie que sont :  » Les accords toltèques » .

J’aperçois déjà vos mines effarées à la lecture de ces phrases si politiquement incorrectes en ce XXI eme Siècle où les ouvrages de bien- être et de développement personnel sont devenus la référence de notre monde littéraire sans qu’ une semaine ne passe et que ne soit publiée un énième  » Souris toi et la vie te sourira  » ,  » la richesse intérieure est ta seule beauté  » ,  » Combats toi toi-même  » ( Pardonne leur, Socrate) ,  » Deviens l’homme que tu es » ( Pardonne leur, Friedrich) ,  » le bonheur du monde est dans l’inattendu » ( Pardonne leur Jeannot ) et j’en passe des pires et des pires….

Le chef suprême, l’empereur, le leader, le maestro de tous ces ouvrages qui colonisent vos tables de nuit reste  » LES ACCORDS TOLTÈQUES  » .

Que celui ou celle qui n’a jamais entendu parler des A.T me jette la première pierre . Tout le monde connaît cet amas de feuilles ( ndlr: le terme de « livre » est impropre ) .

Pour les chanceux qui n’ont pas eu à se taper les A.T , en voici un petit résumé ( ndlr: l’auteur comprendra aisément que le lecteur passe son chemin )

Les Quatre accords Toltèques ( encore y’en aurait qu’un …) regroupent dans un ouvrage autant de règles de vie ( règle/Vie : premier contre-sens pour tout bon anarchiste qui se respecte …) à appliquer pour une promesse de liberté , de bonheur et d’amour ( énorme fou-rire de l’auteur : depuis quand la vie tient ses promesses !!??? )

https://g.co/kgs/aQPgGZ

Mettons qu’à ce stade, vous, ainsi que les quatre millions de personnes dans le monde qui ont acheté les AT , soyez encore convaincus que cet ouvrage pourrait vous permettre d’accéder à la liberté , au bonheur et à l’amour , laissez moi vous démontrer qu’il n’en est rien et qu’en dépit des AT : « La vie est un pendule qui oscille de la souffrance à l’ennui « . Schopenhauer.

Oui, je sais, on est loin de mes articles sur le Liberty ou la banane, mais sachez-le: la pintade qui vous amusât naguère , est aussi cet être torturé et empreint de pessimisme …mais baste ! Nous ne sommes pas là pour parler de moi ( encore qu’aucun sujet ne me passionne davantage ) mais pour démonter les A.T .

Donc , en quoi consistent les 4 accords toltèques :

1 – « QUE TA PAROLE SOIT IMPECCABLE  »

traduction : Ne dis que ce que tu penses .

Illustration :

– Ton boss :  » Dis moi, j’ai vu que le dossier x n’est pas terminé ? je t’ai dit qu’il me le fallait pour demain, tu n’ as pas oublié ?  »

– Toi ( hors AT ) : J’ai fini de bosser tous les soirs à 20h30 cette semaine , j’ai été un peu short pour boucler le dossier x mais je m’en occupe .  »

– Toi ( dans le respect des AT ) :  » Non je ne m’occuperais pas du dossier x car j’ai suffisamment bossé cette semaine et j’estime avoir fait ma part du boulot.  »

– Toi ( dans le respect des AT et passablement énervée ) :  » Tu sais où je vais te le fourrer le dossier x , bien encollé de papier de verre ? »

Conclusion : licenciement immédiat .

Ma Réponse au 1er Accord toltèque :

– Liberté : Certes …le temps de retourner pointer aux ASSEDIC.

– Bonheur : absolu durant 2, 3 minutes, le temps de retourner pointer aux ASSEDIC

– Amour:

De tes collègues pour qui tu te transformes instantanément en une figure Che-Guevarienne et qui chanteront tes exploits durant quelques semaines, au mieux.

Beaucoup moins de ton entourage pour qui tu as agis de façon TOTALEMENT immature- » Et c’est quoi cette rebelle de mes deux qui fait sa crise bolchevik de la quarantaine !!?? »

2 –  » NE RÉAGIS À RIEN DE FAÇON PERSONNELLE  » :

Traduction :

Ne réagissez pas aux paroles et aux actions des autres , vous ne serez plus victime de souffrances inutiles .

Illustration:

– Ton fils bien aimé :  » Mère , si je puis me permettre , il est 3h du matin et vous rentrez déchirée , ce qui me réveille alors que j’ai cours demain et qu’après tout, je n’ai que 11 ans ! et, à ce propos, est-il bien judicieux de me laisser seul la nuit? »

– Toi ( hors AT ) : « Excuse moi mon chat, c’est le dossier x que je n’ai pas fini d’encoller de papier de verre ! j’avais besoin de décompresser mais promis, je ne te laisserais plus, rendors toi !

Comment ça dans mon lit ? …. »

– Toi ( dans le respect des AT ) :  » Je suis adulte , je fais ce que bon me semble et je me fiche royalement de ce que tu peux en penser.  »

– Toi ( dans le respect des AT et passablement énervée ) : Au lit le chiard ! Beuuuaaaaark ….

Conclusion : démythification immédiate de la figure maternelle .

– Liberté : totale jusqu’aux 15 ans de l’enfant puis renversement irrémédiable de la situation à partir de l’adolescence durant laquelle l’enfant passera ses nuits dehors à ingurgiter moult substances illicites et où tu n’auras qu’à fermer ta gueule en espongeant le vomi filial.

– Bonheur : fugace, le temps d’attraper le Sopalin ( cf ci-dessus )

– Amour:

– De toi-même , modéré face à ton image passablement décatie .

– Filial , en perte de vitesse et de confiance ( ha bah merde ! C’est vrai qu’on n’en a rien à branler ! )

3 –  » NE FAIS AUCUNE SUPPOSITION  » .

Traduction :

ayez le courage d’exprimer vos vrais désirs pour éviter tristesse, malentendus et drames .

Attention ! Attention ! dans le livre, il est écrit que ce 3 eme accord peut transformer TOTALEMENT votre vie , et là ça rigole pas !

Illustration :

– Tes vieux parents :  » Dimanche midi , on serait content de t’avoir à déjeuner , on va faire une blanquette de veau  » .

– Toi ( Hors AT ) :  » Ok maman , avec plaisir , mais je ne rentrerai pas trop tard , je voudrais faire une petite sieste et puis le veau… c’est un bb animal et j’aime pas trop manger des bb animaux , comme tu sais …depuis longtemps  »

– Toi ( dans le respect des AT ) : Nan ! Dimanche, je passe ma journée au lit avec mon iPad, mes livres et ma couche au cul pour pas avoir à bouger ! et en plus, je hais le veau et l’agneau, et nan, je ne veux pas non plus de Quinoa , ça affame les petits péruviens et les gros boliviens  » .

– Toi ( dans le respect des AT et passablement énervée ) : A mort les vioques !!! On devrait vous bouffer en blanquette !!

Conclusion : répudiation immédiate, déshéritance notariée et risque augmenté d’AVC massif chez les ascendants.

Liberté : totale .

– Bonheur : aucun, finis les blanquettes, daubes, clafoutis. Et surtout, perte des meilleurs baby-sitters au monde , taillables et corvéables à merci ( ce qui limite , maintenant que j’y pense , la notion de liberté )

– Amour : bah merde !? Qui va nous aimer maintenant, bien que nous soyons ce que nous sommes ??

4 – « FAIS TOUJOURS DE TON MIEUX  » : probablement l’accord le plus con , parce que oui , c’est bien connu , en général on fait toujours volontairement de notre pire ! ( sont exclus ad aeternam, de facto, in extenso, ipso facto et caetera tout ce que l’histoire compte de dictateurs et autres monstres humains qui ont effectivement fait de leur mieux pour le pire et y sont remarquablement bien arrivés )

Et puis, faire de son mieux , c’est fatigant . Comme le disait un mien ami il y a peu ,  » faire de son mieux , c’est dire adieu à la procrastination  » .

Et quoi de plus délicieux que la procrastination ! voilà l’ un de nos derniers espaces de liberté , c’est un sursaut de survie …

Traduction : ben y’en a pas . La traduction est dans le titre . Fais toujours de ton mieux . Ceci dit, il est bon de le rappeler au cas où nous soyons tentés de faire le pire , et là j’avoue être en plein cynisme car au fond, n’en déplaise à Rousseau et autres romantiques , je reste persuadée que l’être humain est fondamentalement mauvais et que faire le pire est chez lui un penchant naturel .

Ce qui , en revanche, m’est insupportable- toujours ce penchant pour l’hyperbole 😉 – c’est de voir cette consigne écrite et lue car totalement inutile : les gens éclairés comme vouzémoi savent que faire mieux que pire est mieux que faire pire que pire , bien que le pire soit toujours certain ( me suis je bien faite comprendre ? ) et a contrario, les abrutis , les sombres crétins , et autres piteux troupeaux de pecnos qui puent-polluent-et me répugnent , feront toujours de leur pire , par essence . ( ceci n’est pas une allusion déplacée aux femmes irakiennes immolées dernièrement à Mossoul ) .

Illustration :

Dieu à Jeanne d’Arc :  » Hey Jeannette, lâche un peu ces moutons à la con et vas me bouter les rosbifs ( ça te changera du gigot) hors de France , et fais de ton mieux ! »

– Jeanne d’Arc ( hors AT ) : mes moutons et moi on te pisse à la raie, vieux con ! J’ai autre chose à faire qu’aller bouter les rosbifs ( avec du ketchup, le rosbif ?) . Faut que je me dégotte un mari, j’ai pas envie de finir pucelle !

– Jeanne d’Arc ( dans le respect des AT ): Ô mon seigneur et Dieu, qu’il en soit selon ta volonté , je mènerai l’armée française de mon bon Roi et nous bouterons les rosbifs hors de France ( avec du ketchup , les rosbifs ? )

– Jeanne d’Arc ( dans le respect des AT et passablement énervée ) : Putain, comment qu’ on va leur niquer leur race aux rosbifs et comment qu’ils vont tremper dans leur ketchup jusqu’au cou, et qu’ avec un peu de chance je vais m’envoyer Gilles de Rais ! ( avec un beurre au citron la raie ? ) .

Conclusion : Cramage sur bûcher à Rouen et selon les dires des historiens, après un repas presque frugal , à base d’eau croupie et de pain sec sans ketchup ni beurre au citron .

Liberté : comme la cendre qui vole au vent et recouvre les verts coteaux …..

– Bonheur : Très relatif et très succinct . De 1428 à 1430 , soit deux ans de félicité à diriger le jour une armée de bouchers sanguinaires pédophiles et à prier la nuit .

– Amour : inconditionnel de Dieu, qui la laissera toutefois brûler vive suite à un procès ignoble où le seul Cochon qui l’approcha fut un Abbé.

Voilà donc ce que sont les fameux accords toltèques ( et même pas illa) : une suite de conseils bien pensants pour gens bien faisants , une série de maximes sentencieuses et con venues , de phrasettes pontifiantes et pompeuses qui prétendent être une recette de Liberté, de Bonheur et d’ Amour .

Pintades et pintadons de tous les pays, donnez vous la main ! Révoltez vous !! , ne laissez pas un chaman mexicain , plein de Mezcal frelaté , vous dicter un way of life d’une banalité achevée !

Jetez au feu les AT , relisez  » Brise Marine » de Mallarmé et allez boire du vin en médisant sur l’être humain .

Et je vous le promets , mon prochain article sera d’une absolue frivolité !

Publicités

3 réflexions sur “Les désaccords toltèques

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s